COLDPLAY DREAM TOUR 2017

IMG_2231IMG_2262IMG_2273

Publicités

BJÖRK

LES NUITS DE FOURVIÈRE (Grand Théâtre Antique, Lyon). bjork Vulnicura

Avec Biophilia, son précédent opus, Björk explorait le vivant. Elle démontrait que la musique est, au même titre que les cristaux, les arbres ou les champignons, une forme de vie à part entière et le siège des symbioses les plus extraordinaires. Plus qu’une vision Biophilia était un documentaire par l’artiste elle-même sur son travail et sa conception de l’art. Son neuvième album Vulnicura, sorti en mars, poursuit l’exploration, cette fois de l’intérieur, au plus profond de son existence. Que reste-t-il de vie en nous lorsque le cœur se change en « énorme lac noir » ? Creusant au scalpel les moindres recoins de sa rupture amoureuse avec l’artiste Matthew Barney, Björk se livre à un bouleversant exercice d’auto-anthropologie. Vulnicura est un nouveau tour de force, la preuve ultime qu’il n’est pas aujourd’hui de spectacle plus vivant que la musique de l’Islandaise. IMG_3362 IMG_3375

L’ΞNVERS DU DÉCOR

FestivalYEAH

Avec Laurent Garnier, Baxter Dury, Balthazar, Richard Bellia, Dawn, Alpes, Jules-Edouard Moustic et beaucoup d’autres… Un film de Gabin Rivoire.

► 3ème édition : 5 – 6 – 7 juin 2015. Capture d’écran 2015-03-02 à 13.39.50 Capture d’écran 2015-03-02 à 13.49.31

www.festivalyeah.fr

KRAFTWΞRK DOCUMENTAIRE

maxresdefault

Dans une époque caractérisée par un certain vide culturel, les fondateurs de Kraftwerk cherchent à exprimer leurs idées novatrices et leurs obsessions à travers des formes inédites. Fondé en 1970, le groupe s’empare des rouages de la pop commerciale pour s’affirmer à l’avant-garde. Pionnier de la musique électro, Kraftwerk invente la musique du futur en se projetant déjà à l’ère du tout numérique. Longtemps avant l’apparition des premiers téléphones portables, le groupe prédisait ainsi l’avènement d’une époque où les ordinateurs nous relieraient au monde, où notre perception serait guidée par des pixels lumineux, et où notre environnement sonore consisterait en un bruit de fond généré par des machines. De même, les textes de leurs premières chansons annonçaient la contraction du langage à laquelle nous assistons avec les SMS. Visionnaire, expérimental et radical, mais en même temps commercial et parfaitement adapté à l’univers des clubs, leur son électronique a influencé nombre d’artistes majeurs d’aujourd’hui.

Man-Machine.-Image-courtesy-of-Sprueth-Magers-Berlin-and-London.-©-Kraftwerk

Rythmé par les commentaires des plus grands spécialistes de la culture pop, le journaliste Paul Morley, la commissaire de la Tate Modern Catherine Wood, le photographe du groupe Peter Boettcher, le gourou du graphisme Neville Brody, Holger Czukay, du groupe Can, le DJ français François Kevorkian ou Derrick May, représentant de la scène techno de Detroit, foisonnant d’archives et d’images illustrant les thèmes chers au groupe (mouvement, communication, automatisation, coexistence entre homme, nature et technologie…), ce film décrypte les contradictions qui fondent l’essence de Kraftwerk. Des extraits exclusifs de leur série de concerts « Der Katalog 1 2 3 4 5 6 7 8 », donnés à la Tate Modern à Londres en février dernier, complètent ce tour d’horizon.

CONCΞRT

LONDON GRAMMAR   >> FESTIVAL WE LOVE GREEN <<

❄❄ « Merry Christmas » ❄❄

1402095_619638361408911_1424040079_o

d8db37530e48a2a9bad3f68090cebc94