BJÖRK

LES NUITS DE FOURVIÈRE (Grand Théâtre Antique, Lyon). bjork Vulnicura

Avec Biophilia, son précédent opus, Björk explorait le vivant. Elle démontrait que la musique est, au même titre que les cristaux, les arbres ou les champignons, une forme de vie à part entière et le siège des symbioses les plus extraordinaires. Plus qu’une vision Biophilia était un documentaire par l’artiste elle-même sur son travail et sa conception de l’art. Son neuvième album Vulnicura, sorti en mars, poursuit l’exploration, cette fois de l’intérieur, au plus profond de son existence. Que reste-t-il de vie en nous lorsque le cœur se change en « énorme lac noir » ? Creusant au scalpel les moindres recoins de sa rupture amoureuse avec l’artiste Matthew Barney, Björk se livre à un bouleversant exercice d’auto-anthropologie. Vulnicura est un nouveau tour de force, la preuve ultime qu’il n’est pas aujourd’hui de spectacle plus vivant que la musique de l’Islandaise. IMG_3362 IMG_3375

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s