DOCUMΞNTAIRΞ

Bienvenue au Club : Les 25 ans de la musique Techno.

Ce soir sur ARTE, à 23h20 diffusion du film documentaire « Bienvenue au Club »de Dimitri Pailhe.
Le documentaire tant attendu retraçant les 25 ans de la musique Techno arrive sur nos écran. Définie comme une déclaration d’amour à la Techno et à la musique électronique en général par son réalisateur Dimitri Pailhe, ce documentaire retrace vingt cinq années d’évolution de cette musique, de la vague Acid House anglaise du Summer of Love de 88, à la naissance des raves jusqu’à aujourd’hui. Et le casting donne déja des frissons, avec des interviews de Laurent Garnier, Juan Atkins, Kevin Saunderson, Mike Pickering, Brodinski, Nina Kraviz, Miss Kittin & The Hacker, Jerome Pacman, Ellen Alien, Seth Troxler, Michael Mayer, Boys Noize, Pedro Winter, Para One, Club Cheval, Dave Haslam, Mr Ties… bref du lourd nous attend et les basses résonnent déjà…

 www.arte.tv/summer

 www.arte.tv/summer

 www.arte.tv/summer

 www.arte.tv/summer

 

>> Voir le documentaire 

 

Publicités

TRAVΞL

ⓃICO – TRAVΞL II (MIX PART 2/3)

With Marlon D, Marbeya Sound, Azari & III, Hector, Kris Paglia, Robert Hood, Sailor & I, Hercules & Love Affair, Delano Smith, Theo Parrish, Sven Weisemann…

www.lecirquesonore.wordpress.com/travξl

IN THΞ MIX

LAURENT GARNIER – ARTE MIX Ô TRABENDO

www.laurentgarnier.com

Soirée du 05/12/2013 diffusée en streaming et en direct sur Arte Live Web.
A l’occasion d’Arte Mix O Trabendo, Laurent Garnier jouera un DJ-set exceptionnel qui retracera toutes les facettes de sa longue carrière, de ses morceaux les plus rares à ses meilleurs remixes, et contiendra aussi de nombreux nouveaux titres inédits.

www.laurentgarnier.com
www.letrabendo.net

ALBUM

MANUEL GÖTTSCHING – E2-E4 (1981,1984)

Voici un album particulièrement important dans l’histoire de la musique électronique. E2-E4 est une pièce de musique enregistrée le 12 décembre 1981 au au cours d’une heure de session d’enregistrement avec des séquenceurs, une guitare électrique, une boîte à rythmes et divers effets électroniques. Il se compose d’une seule piste, entièrement live, sans retouches, divisée en 9 morceaux. Son nom et le visuel de son pochette font référence à un mouvement d’ouverture dans le jeu d’échecs, dont Göttsching était friand. Certains critiques ont aussi pu assimiler le titre à une ligne de programme d’ordinateur (Göttsching ayant une formation en informatique) ou un clin d’œil au célèbre robot de la Guerre des Etoiles, R2-D2. Ce disque, premier sous son nom et consécutif au démantèlement d’AshRa, en parfait représentant de la musique électronique minimaliste, ne comporte que deux accords, par-dessus lesquels vient se greffer ce qui ressemble fort aux premiers pas de la musique house. Et de fait, quand on écoute l’album aujourd’hui, impossible de dater de… 1981.

Manuel Göttsching E2-E4

En effet, dès qu’il atterrira dans leurs mains (un peu par miracle), ce disque sera remisé par des quantités de DJ dans les années 80, joué à des fréquences très élevé à New York, Chigago et Détroit. Ce sera l’hymne du Paradise Garage et le morceau préféré de Larry Levan (il le fera jouer pour son enterrement), le DJ le emblématique des années 80. Néanmoins, le plus célèbre remix est celui du groupe italo-house, DFC, Sueño Latino en 1989, qui exacerbe le rythme samba perceptible sur l’original et y ajoute les râles féminins typiques de ces productions italiennes.

Sueno Latino atteint la première place des charts européens et sera remisé par des stars de la deuxième génération (post premiers morts du Sida, pour faire vite) de DJs comme Carl Craig et Derrick May. Des années plus tard, Manuel lui même est surpris de voir son disque autant cité comme influence par la scène « dance ». Une version ambient techno d’E2-E4 verra également le jour, celle d’Alex Patterson de The Orb. En 2000, dans le cadre de l’exposition « Paris Berlin 2000 », Göttsching avec l’orchestre de chambre Zeitkratzer interprète E2-E4 avec des instruments classiques.