TRIBUTΞ

FRANKIE KNUCKLES

www.facebook.com/frankieknucklesofficialfanpage

L’information est tombée tôt un matin, à l’heure où blanchit la campagne comme dirait l’autre. Frankie Knuckles est décédé le 31 mars dernier en laissant derrière toute une génération musicale marquée au fer rouge de l’empreinte de sa House et une génération future grandement influencée par ses divagations électroniques. Devons-nous considérer Frankie Knuckles comme le véritable père de la House Music ? Bien évidemment. Monsieur Knuckles a eu un jour l’inspiration, l’audace et le génie de créer la musique électronique House et ainsi ouvrir la voie à toute une pléiade d’artistes avides de création. Nous allons revenir sur les grands moments de la vie de cet immense artiste et forcément sur les premières heures de la House.

 » Frankie Knuckles aka Mr.Fingers aka Godfather of House était un gamin sans signe particulier, étudiant en stylisme et originaire du Bronx. Pas facile d’être noir à cette époque nous direz-vous, encore plus lorsque l’on veut se faire un nom dans le monde de la création et de la scène artistique. Frankie Knuckles a pourtant tout donné et réussi à s’imposer comme l’homme ayant révélé une certaine afro-musique au grand public (à l’instar de ce qu’ont fait ses prestigieux prédécesseurs pour le Jazz, le Blues et la Soul quelques années plus tard). Ce gamin de New York laisse tomber ses rêves de styliste pour se lancer dans une carrière de DJ dans les années 1970. Terme bâtard à l’époque, Frankie Knuckles ne se laisse pas impressionner devant les rires et le mépris des gourous de la musique de cette période. Il commence par s’entourer d’une bonne bande de teneurs de boîtes branchouilles et de musiciens en tous genres pour enfin créer la House. C’est lorsqu’il est résident au mythique club The Warehouse (c’est d’ailleurs le nom du club qui a donné naissance au mouvement House) de Chicago que Mr. Fingers aurait pour la première fois fait parler la poudre, créant ainsi de manière géniale le sampling et le mix de sonorités venant de titres différents. L’époque était au Disco dans ces années 70-80 et pourtant Knuckles a réussi à se faire un nom et surtout à inculquer sa passion du mix : le rôle de DJ tel que nous le connaissons était né.

www.facebook.com/frankieknucklesofficialfanpage

Même si Knuckles ne peut pas se voir approprier seul cette création, il en est l’un des pionniers et surtout l’un des acteurs les plus productifs. Son club, le Power Plant, a été intronisé comme l’un des plus grands clubs House et l’un des meilleurs incubateurs de talents. A travers le légendaire label Trax (fondé en 1984 par Vince Lawrence et Larry Sherman), Frankie Knuckles a fait vibrer tout un monde par sa musique et a permis à tous les créateurs en herbe de croire au succès. Frankie Knuckles est non seulement l’icône de la House, un des piliers de la musique électronique mais aussi un formidable exemple de réussite. Frankie Knuckles, c’était le genre de type qui levait des foules et transcendait les esprits par le savoir musical, l’art du mélange artistique et qui donnait du bonheur à toute une génération de mélomanes, quelle que soit la période.

www.facebook.com/frankieknucklesofficialfanpage

Alors, pour rendre un dernier hommage à ce grand homme de la musique électronique, nous répondons dans un soupir à son magnifique et tellement actuel titre « Can You Feel It » : Yes Mr. Knuckles, we can all feel it  » Le Mauvais Coton.

 

Special Tribute to Frankie Knuckles « The Godfather Of House Music » by Manoo & Rocco.

ROCCO & MANOO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s